100 ans d’histoire

Une ouvrière de Caran d'Ache assemble des lots de crayons (années 1930)

Sise à Genève depuis sa naissance en 1915, la Maison s’attache à créer et développer des instruments d’écriture et de dessin issus des meilleures matières et des savoir-faire les plus perfectionnés et innovants. Des plus rares aussi, tel l’exceptionnel art de la laque de Chine, authentique et toujours réalisé à la main, selon la méthode ancestrale.

Caran d’Ache est le nom artistique sous lequel fut mondialement connu au XIXe siècle le dessinateur français, né en Russie, Emmanuel Poiré. Le choix se révèle pertinent, car « karandash » est le terme russe qui désigne le crayon. Le mot russe provient à son tour de la racine turque « kara tash » et désigne la pierre noire.

Nous touchons à l’origine du graphite. Cette matière naturelle qui gisait dans les montagnes suisses donna naissance à la première fabrique suisse de crayons en 1915, installée à Genève. Entre les mains de son fondateur, le visionnaire Arnold Schweitzer, elle prit, neuf ans plus tard, le nom du célèbre dessinateur, Caran d’Ache.

Découvrir le site 100 ans